Deux mois en Chine

Et voilà, ça fait deux mois que j’ai été parachuté en Chine, au fin fond de la campagne communiste. Alors maintenant que le soufflé est retombé, que l’excitation de l’arrivée laisse place à une une petite routine… comment ça se passe ?

Eh bien, ça va. Mouais…

Quelque fois je me pose toute de même la question du taux de radiations que je me prend dans les ballz quand je vois la belle tour de télécommunications à 50 mètres de ma fenêtre. Ou je pense à tout ce que je me prend dans les poumons quand je sors dehors avec toutes ces odeurs d’ozone, de pot d’échappement et de plastique brûlé venant des usines aux alentours. Mais bon, avec un peu de chance un camion rempli à ras bord de porcs surexcités vous cachera l’odeur des industries locales ! Puis si il n’y a pas de porcs, les égouts le long de la route s’en chargeront. En parlant de camion, ça m’est arrivé de croisé un camion fermé type container avec des dizaines de chiens à l’intérieur que j’entendais aboyer à travers la parois. Sigh.

Non mais y’a aussi des bon côtés : le ronron constant des voitures c’est pas si mal au final, puis certains klaxon sont amusant à entendre. Surtout vers 3h00. Sigh.

Puis après tout, c’est pas le plus important, si je suis en Chine c’est pour les études au final, puis les cours sont trop géniaux ! *Ehm ehm*

En fait pour tout vous dire j’ai le sentiment de passer à côté de quelque chose de formidable. Je crois que ça s’appelle Shanghai et c’est à deux heures de transport. On est arrivé ici avec des étoiles dans la tête, on pensait au Shanghai moderne, cosmopolite, aisé, fêtard… On s’est retrouvé le long d’une autoroute en campagne.

Ohlàlà, qu’est-ce que je suis aigri ce soir ! Non, mais plus sérieusement la Chine, bien que je sois loin du centre, ça reste génial. C’est même un avantage en fait : en campagne il y a moi d’occidentaux, on passe plus pour des perles rares. Dois-je vous rappeler que certaines chinoises sont dingues des occidentaux ? Héhéhé.

Puis le service à la clientèle n’a rien à voir avec celui français. Ici, dans la plupart des établissements, vous êtes traités comme un roi. On peut se permettre de gueuler à travers le restaurant : « Mademoiselle !  » pour appeler la serveuse, c’est normal.

Puis on a des feux d’artifice gratuit, plusieurs fois par semaine. Je viens d’en avoir un à 100 mètres. Ça, c’est un sacré argument pour venir vivre en Chine, n’est-ce pas ? :)

Et n’oublions pas le coût de la vie qui est bien moindre qu’en France. J’ai presque tendance à l’oublier mais ça change la vie et le retour au bercail fera mal aux plumes. (Ohoh). N’oublions pas que je mange au restaurant tous les jours ! Je m’en sors en général pour 2 euros par repas. Pas de courses à faire, pas de popote à préparer, pas de vaisselle. En tant qu’étudiant c’est sympa quand même de ne pas avoir ces corvées.

Et je suis toujours à l’hôtel ! C’est gênant, car on ne sent pas chez soit, mais cela a aussi des avantages : pas de ménage à faire, et une fois toutes les deux semaines les draps sont changés. J’ai l’impression d’être retourné 10 ans en arrière chez mes parents.

Amusant, le temps que j’écrive ces quelques lignes, un autre feu d’artifice à été tiré à 200 mètres de là. Peut-être est-ce une occasion spéciale aujourd’hui. Je sais que demain c’est le 11/11 : c’est la fête des célibataires ! L’occasion de rencarder quelqu’un ;) Ah, faudrait que je fasse un article sur les couples en chine, tellement différent de la France.

Bon, il faut que je me sauve. Ça m’embête de publier cet article sans photo alors j’en ressors une vieille. Ce sont les serveuses d’un restaurant en face du bâtiment principal de l’hôtel. Je mets en petite résolution, car bon… elles sont pas recrutés sur le physique il semblerait ^^ Et je ne voudrais pas que vous vous fassiez une fausse image des chinoises qui sont souvent, surtout au centre, à tomber par terre. Il faudrait que j’arrive à vous prendre les serveuses de l’hôtel, celles là sont pas mal du tout. Et ne lisez pas ma phrase de façon tordue !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s